Chaîne éditoriale d'exercices (projet C3)

Pour permettre l'entraînement de leurs élèves, des enseignants de nombreuses disciplines proposent des exercices, problèmes, tests à faire à domicile. Les nouvelles technologies donnent la possibilité de générer des exercices automatiquement. L'équipe MOCAH propose ainsi aux enseignants de définir des patrons d'exercices mathématiques dont les paramètres sont liés par des contraintes. A partir d'un même patron, les élèves obtiennent des exercices semblables, mais avec des valeurs numériques différentes.

Dans le cadre d'un projet ANR (Agence Nationale pour la Recherche), l'équipe a entrepris la création d'une chaîne éditoriale de production de contenus interactifs. Les contenus produits sont des patrons d'exercices avec des contraintes sur les paramètres de telle sorte que, lorsque le patron est instancié, l'exercice obtenu reste du niveau prévu par l'enseignant.

Nous avons choisi d'utiliser la spécification IMS-QTI 2.1 pour représenter les patrons d'exercices afin d'assurer l'interopérabilité avec les différentes plateformes. Nous l'avons enrichie afin de pouvoir y décrire des paramètres interdépendants [AIED 2007]   [EIAH 2007].
Nos extensions ont été acceptées par le groupe IMS-QTI et sont à présent intégrées dans la spécification IMS-QTI 2.1.

Nous avons créé un éditeur de patrons d'exercices (QTI_Editor) et un éditeur de tests (QTI_Test Editor) pour les enseignants-auteurs. QTI-Editor a reçu la certification IMS-QTI 2.1.

Ces outils sont reçu la certification IMS-QTI 2.1.

Un cloneEngine génère des clônes des patrons d'exercices où les paramètres sont instanciés. Pour jouer ces patrons d'exercices, nous avons créé des générateurs de pages Web de telle sorte que les élèves puissent s'entraîner sur la plupart des serveurs web :

Nous avons proposé une structure à 6 niveaux permettant la classification des patrons d'exercices, et des outils permettant aux enseignants et aux apprenants d'exploiter cette classification.

Les différentes parties du projet sont détaillées ci-dessous.

Exemple d'interopérabilité

Schéma global de la chaîne éditoriale

Figure 1 : la chaîne éditoriale