Chaîne éditoriale d'exercices (projet C3)

Tests dynamiques

Les activités interactives sont naturelles sur le web. Les tests les plus fréquents consistent en feuilles d'exercices interactifs. Les étudiants donnent leurs réponses en ligne et reçoivent les commentaires soit après chaque réponse soit à la fin du test. Certains sont enrichis d'aides en ligne, à la demande de l'élève.
Dans ces activités, la variabilité est faible et résulte de l'utilisation de paramètres dans les exercices.

Cependant les nouvelles technologies donnent la possibilité de créer des tests plus adaptés aux étudiants, en leur donnant des suites d'exercices adaptées à leurs réponses précédentes.

Un test IMS-QTI 2.1, representé par un élément assessmentTest, est créé pour une planification dynamique de suites d'exercices. Un assessmentTest est un ensemble d'éléments assessmentItemRef, référençant des éléments assessmentItem, associés avec un ensemble de règles qui déterminent quels exercices l'apprenant va voir, dans quel ordre, et la manière dont il va interagir avec eux.
Chaque test est divisé en une ou plusieurs parties, éléments de la classe testPart. Chaque partie peut être divisée en sections et sous-sections, éléments de la classe assessmentSection. Au niveau partie, section et item, des preCondition et branchRule peuvent être définies :

Avec ces mécanismes, les enseignants planifient des séquences dynamiques d'exercices prenant en compte au fur et à mesure les réponses des étudiants.

Trois exemples de tests dynamiques sur le web

Figure 13 : exemple de section 1

Analyse du test mathématique

Section 1 (voir figure 13)

  • Si le score obtenu à squareroot1 est le score maximal, alors l'item suivant proposé sera squareroot4 (branchRule) (sinon l'exercice suivant sera squareroot2, qui est un exercice moins difficile)
  • squareroot3 est exécuté seulement si le score obtenu à squareroot2 est zéro (preCondition)
  • Si le score obtenu à squareroot3 est différent du score maximal, alors le test est arrêté (branchRule vers EXIT_TEST) (le test est trop difficile pour l'apprenant)
  • Si le score obtenu à squareroot4 est le score maximal, alors le test va continuer avec la section suivante (branchRule vers EXIT_SECTION) (sinon l'exercice suivant sera squareroot5)
  • squareroot6 est exécuté uniquement si le score obtenu à squareroot5 est zéro (preCondition) (cela autorise l'apprenant à faire une autre tentative)
  • Si le score obtenu à squareroot6 est zéro, alors le test va être arrêté (branchRule vers EXIT_TEST)

Section 2 (voir figure 14)

  • Si le score obtenu à squareroot7 est le score maximal, alors l'item suivant sera (branchRule) (sinon l'apprenant exécutera la sous-section 2-1 et commencera par squareroot8)
  • squareroot9 est exécuté seulement si score obtenu à squareroot8 est zéro (preCondition)
  • Si le score obtenu à squareroot9 est zéro, le test va être arrêté (branchRule vers EXIT_TEST) (sinon l'exercice suivant sera squareroot10)
  • Si le score obtenu à squareroot10 est le score maximal, alors le test va continuer avec la section suivante (branchRule vers EXIT_SECTION) (sinon l'exercice suivant sera squareroot11)
Figure 14 : exemple de section 2

Nous avons conçu et réalisé QTI Test Editor, éditeur de tests qui crée des fichiers QTI (voir figure 15), et QTI Test Generator, générateur de pages web qui, à partir des fichiers QTI, crée des fichiers PHP.

QTI Test Editor est connecté avec notre base de données référençant les exercices.

Les enseignants construisent des tests en déclarant les parties, sections et sous-sections, auxquels ils associent des patrons d'exercices.

Ceux-ci sont choisis en exploitant les fonctionnalités de la base qui permet de rechercher les compétences et sous-compétences et d'afficher les caractéristiques des exercices telles que le score maximum.

Figure 15 : QTI Test Editor

QTI_Test_Generator crée, à partir du fichier IMS-QTI file d'assessmentTest, une page PHP guidant l'apprenant en fonction de ses résultats [ICCE 2009] (voir figure 18).

Par exemple, pour la section 1 de la figure 13, si l'apprenant répond correctement au premier exercice, l'exercice suivant est squareroot4 (voir figure 16).

Figure 16 : exécution de la section 1

Pour la section 2 de la figure 14, si la réponse de l'apprenant au premier exercice est fausse, l'exercice suivant est squareroot8 (voir figure 17).

Figure 17: exécution de la section 2
Figure 18 : création de tests

Retour au sommaire